mercredi 31 août 2016

ANNE FINE : Mon amitié avec Tulipe

Traduit par Dominique Kugler

Personne ne veut être l'amie de Tulipe.
Elle est trop étrange, trop insolente et elle raconte sans cesse des mensonges invraisemblables.
Nathalie habite avec ses parents dans un Palace. Elle rencontre Tulipe par hasard, puis elles deviennent amie. Tulipe, il faut reconnaître qu'entre un père qui la bat et une mère effacée, c'est difficile de s'épanouir et ne pas être agressive.
" Son père se jetait brusquement sur elle et ne la lâchait plus jusqu'à ce que sa mère, pourtant si timide, ne puisse plus faire comme si elle n'avait pas remarqué ce qui se passait."
Elle a un côté sorcière diabolique qui invente des jeux toujours plus étonnants, comme Silence de mort, Impasse des squelettes, Rats dans l'incendie... Leur histoire d'amitié aurait pu être touchante. Mais non, Tulipe est réellement dangereuse. Cela fait froid dans le dos. C'est un livre étonnant vraiment, voir époustouflant , je ne sais pas comment des adolescents réagissent à cette lecture. En tout cas même si ce roman est une fiction tout sonne juste, elle ressemble à un fait divers de nos jours. C'est une histoire dérangeante, mon ressenti est le suivant entre fascination et un certain dégoût voir malaise.
La plume d'Anne Fine est pour beaucoup dans ce ressenti, au final c'est un roman très brûlant par la maîtrise du sujet.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire