samedi 13 août 2016

CHEN JIANG HONG : MAO et MOI


Le petit garde rouge

En 1966, dans une ville au nord de la Chine,  Chen nous raconte son enfance. Il vivait avec ses grands-parents et ses deux sœurs très modestement dans un tout petit appartement, la vie était douce et normale. Il adore dessiné même si il n'a pas de papier. Puis un beau jour " Une voix annonça : " Le président Mao a proclamé une grande révolution culturelle dans notre pays !" À partir de ce moment là un tournant va avoir lieu dans l'histoire de la  Chine. " La révolution, c'est un soulèvement, un acte de violence par lequel une classe en renverse une autre."La vie est tout autre, elle est très difficile,  heureusement qu'il y a  Madame Liu, une femme merveilleuse, grâce à elle Chen a découvert Mozart. Un jour les gardes rouges l'emmènent. Son père doit partir, il est envoyé en rééducation dans la forêt de Hei Long Jiang. En 1970, à l'âge de 7 ans il entre à l'école. Il est très touché par la mort de son grand-père. La vie est brutale, même déchirante, et pourtant le pays tout entier à foi dans son président.
En 1976, Mao est décédé, son père rentre chez lui. Le temps passe Chen rentre au collège puis aux Beaux-Arts.  Les illustrations de Chen Jiang Hong sont toujours très fouillées et extraordinaire. Il nous raconte une vie accompagnée de périodes vertigineuses et effrayantes de  l'histoire de son pays.

Voir un billet plus complet ici

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire