dimanche 14 août 2016

C.S LEWIS : L'armoire magique

Traduit par Anne Marie Dalmais


 Clive Staples Lewis est né en Irlande en 1898 à Belfast. Entre 1950 et 1956 il a publié 7 Chroniques de Narmia, un pays  crée par le lion Aslan. Ces chroniques sont devenus des classiques de la littérature jeunesse.

Cette chronique commence comme un conte par il était une fois quatre enfants : Pierre, Susanne, Edmond et Lucie.  Pendant la Seconde Guerre Mondiales, Ils sont envoyé dans un manoir chez un vieux professeur en pleine campagne, pour fuir Londres sous les bombes.

Est ce qu'il existe un monde au fond de l'armoire ? Un monde imaginaire où la neige, le froid, l'hiver est éternel sans Noël, où  le temps prend une toute autre dimension.  "Le  domaine de Narmia comprend toutes les terres qui s'étendent entre le réverbère et le grand château de Cair Paravel, situé sur la mer orientale." 
Les quatre enfants (2 fils d'Adam et 2 filles d'Eve) font faire cette traversé dans cet autre monde (comme Alice et la Traversée du miroir) où ils vont se trouver au cœur d'une aventure.
Lucie veut que ses frères et sœur face la connaissance de Tumnu, le faune joueur de flûte. Elle l'a rencontré la première fois qu'elle s'est rendu à Narmia. Le faune a disparu mystérieusement, il a été enlevé par la police de la Reine de Narnia, selon une loi qui interdirait de côtoyer des humains. C'est alors que les enfants rencontrent des castors, qui leur racontent alors la fameuse prophétie : « Deux fils d'Adam et deux filles d'Ève » devront se placer aux côtés du lion Aslan, pour vaincre dans une grande bataille. Aslan a crée le monde de Narmia et tous les êtres qui y vivent. La Sorcière Blanche se proclame Reine, elle maintient un Hiver glacial à Narnia et elle fait régner une dictature. Ce n'est pas un être humain, elle est à moitié une djinn, à moitié une géante.
Edmund, comme Lucy, étaient déjà venus à Narmia où Edmund avait mangé des loukoums et il a fait la connaissance de la Sorcière Blanche en personne . Cette fois là, il s'est enfuit de la maison des Castors. La disparition du garçon poussent son frère et ses sœurs à accepter de combattre auprès d'Aslan, le lion, afin de le sauver, car Edmund se trouve être le prisonnier de la Reine. Et à partir de là les aventures commencent.

Mais ces aventures de guerre, la dictature de la Reine ne font elles pas écho avec le réel ce qui se passe de l'autre côté de l'armoire ? C'est à dire les atrocités de la Seconde Guerre Mondiale. J'ai trouvé que "L'armoire magique" est un charmant classique de la littérature jeunesse pour tous les amoureux de fantasy.
Un excellent complément ici

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire