samedi 20 août 2016

DAME HOLLE OU DAME HIVER

Traduit par Jean Amsler

" Une veuve avait deux filles dont l'une était belle et industrieuse, l'autre laide et paresseuse. " La veuve a une réelle préférence sur la laide, l'autre la belle est malheureuse et doit travailler deux fois plus que sa sœur. Par fatigue elle laisse son fuseau tombé dans un puits , elle essaye de la récupérer elle tombe dans le puits. Et personnellement je n'ai pas pu m'empêcher de faire un rapprochement avec "Alice" de Lewis Carroll quand " Alice" tombe dans le terrier. Car notre gentille fille (elle n'a pas de prénom d'ailleurs, d'identité) se retrouve dans lieu enchanteur " Elle perdit connaissance et se réveilla ; quand elle revint à elle, elle se trouvait sur une belle prairie où elle brillait le soleil, tout couverte de mille fleurs." Là, elle fait connaissance avec Dame Holle. C'est une gentille femme, et elle l'aide dans les travaux domestiques et entre autre
" Elle assumait toutes les tâches à la satisfaction de la vieille et secouait toujours énergiquement son lit afin que les plumes voltigent comme autant de flocons de neige ; en échange, elle avait une vie confortable chez elle, n'entendait jamais un mot méchant et avait chaque jour du rôti et du bouilli. " Mais, cette gentille enfant bonne et travailleuse avait envie de retrouver les siennes. Dame Holle la remercie et la couvre d'or. Une fois chez elle, la laide et paresseuse fut envieuse. Et elle a voulu elle aussi rendre visite à Dame Holle.
Ce conte de Grimm ressemble beaucoup aux Fées de Charles Perrault
Et il est connu aussi sous un autre nom Dame Hiver.
C'est un très jolie conte qui ma surpris par sa beauté.
Il existe aussi en audio lu/raconté par Annie Duperey dans "écoutez lire" chez Gallimard Jeunesse."
Vous pouvez lire ce conte ici ainsi qu'une analyse intéressante.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire