samedi 13 août 2016

EDWARD COREY : Le Rapetissement de Treehorn

de Florence Parry Heide & Edward Gorey traduit par Oskar

C'est un petit livre de jeunesse pour les grands je trouve (idée très personnelle).
Je le pense par son format, la fabrication du livre n'a rien avoir avec les albums de jeunesse traditionnelle. En un mot c'est un ouvrage fort délicat.


Edward Gorey je ne connaissais pas spécialement c'est vraiment grâce à Lily que j'ai découvert cet illustrateur méconnu en France en tout cas.

C'est grâce à Anne Sophie (la lettrine que j'ai découvert avec joie et ravissement l'existence de ce merveilleux petit livre. Le trait de Gorey me fait à penser à Sendak plus qu'à Tim Burton en tout cas pour ce livre (les dessins aux traits du grand livre Vert surtout et d'ailleurs c'est amusant car dans ce livre de Sendak il est question de grandir, de changer : en un mot un petit livre qui traite du même thème). Toutes les illustrations sont en noir & blanc sauf le pull jaune de la couverture. J'aime ces dessins impression de nonchalance, la vie coule paisiblement sauf que .... Treehorn est à un âge où le corps change, il grandit. Sauf que là c'est le contraire, le changement est inversé.

L'histoire " le Rapetissement de de Treehorn" bien sûr fait penser à "Alice au pays des merveilles" bien sûr mais aussi à une pièce de Anne Catherine "Petit", enfin les références sont nombreuses. Enfin c'est comme cela que je le perçois. Je possède aussi "Le Trésor de Treehorn". 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire