jeudi 18 août 2016

KITTY CROWTHER : MOI ET RIEN - La visite de petite mort




MOI ET RIEN

Aujourd'hui je souhaite vous présenter son album doux et délicat, autour du thème de la mort, de la solitude.
Rien est un personnage silencieux avec un R majuscule.
C'est un petit album fait avec trois fois rien (sans jeux de mot ou avec) que ce soit dans le dessin ou dans le texte.
C'est presque me semble t-il un petit livre philosophique à l'attention des enfants. Il est question du vide, l'absence et aussi du plein, la présence.
Ce livre est touchant, émouvant par sa sensibilité magique dans le choix des mots, ce coup de crayon tout léger, les couleurs toutes douces,légèrement pastels. Sensibilité aux saisons, aux temps qui passe. Kitty Crowther dit la chose suivante fort juste :
"Ce qui me touche chez les gens, c'est qu'ils sont là avec leur passé, leur présent et leur devenir. J'aime raconter des moments de vie."
Enfin un joli album que l'on peut acheter pour trois fois rien car il est sorti en lutin de poche !

La visite de petite mort
Kitty Crowther a du talent que ce soit dans l'illustration que dans la façon d'aborder un thème aussi délicat que la mort et comment le transmettre à de jeunes enfants. C'est pas évident, surtout avoir les mots justes.
" La mort est une petite personne délicieuse. Mais ça, personne le sait." C'est la première phrase qui ouvre l'album. Chaque mot est à sa place il serait même intéressant de s'attarder devant chacun d'eux. Montrer que la mort est une petite personne à l'image d'un enfant, que l'enfant ne doit pas avoir peur de la mort. Et, la première illustration de l'album c'est La mort est devant une porte. La porte s'ouvre et elle vient soulager les personnes qui souffrent, elle vient pour apaiser la douleur. Elle montre mais elle ne dramatise pas aussi bien dans le texte que dans l'illustration. Dans cet album Kitty Crowther souligne qu'il n'y a pas d'âge pour mourir que de jeunes enfants aussi souffrent, la douleur est pour eux un calvaire. C'est le cas de la jeune Elsewise. "Jusqu'au soir où la Mort vient chercher Elsewise. "Enfin, vous êtes là !" s'écrie -t-elle en souriant." La mort est surprise de voir un enfant heureux d'être emporté par la mort voir illustration de la couverture. La perception de la mort vu par un adulte et un enfant s'est différent, cela peut même être joyeux, si, si, si je vous assure ouvrer le livre pour le voir . C'est vraiment un album superbe je trouve qui me prend en tripe comme je n'ai jamais ressenti. C'est fort, juste, magnifique d'intelligence. En lisant cet album je ne peux pas m'empêcher de faire un lien avec le très beau livre de Sylvain Trudel du Mercure sous la langue. Voir ici aussi ! 
Lily et Vannessa sont toutes les deux sous le charme de Kitty Crowther et de son univers.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire