jeudi 25 août 2016

LEON WALTER TILLAGE : Léon


Traduction d'Alice Ormière et Nadia Butaud - Illustrations de Susan L. Roth
Collection Neuf de l'école des Loisirs

Ce livre est autobiographique, Leon Walter Tillage est né en 1936, en Caroline du Nord.
À travers ce récit il transmet aux enfant sa vie aux Etat-Unis son histoire personnelle, remplit de souvenir. " Je me souviens qu'étant petit garçon, je me regardais souvent dans le miroir et je maudissais ce visage noir qui était le mien. Mais à l'époque, on ne nous appelait pas "noir". On ne parlait pas de minorité". On disait "moricaud" ou "nègre"".
Son arrière-grand-mère était esclave, son père, métayer ne jamais rien posséder soi-même. Cela signifiait surtout qu'on pouvait perdre la vie, sans raison et sans espoir de justice. Le père de Leon est mort sous les yeux de sa femme et de ses enfants, écrasé par une voiture conduite par de jeunes Blancs. Leon avait tout juste quinze ans. Il se souvient d'avoir longtemps fait sept kilomètres à pied pour aller à l'école.
C'est un livre bouleversant à lire d'une grande intelligence pour de pas oublier que le peuple noir américain à souffert.

Ce récit est fort émouvant car aujourd'hui en Amérique, l'émotion doit être immense chez des noires et des métisses de voir que leur futur président à du sang noir dans ses veines. Je veux parler d'Obama.
C'est inouï, quand on pense ce que c'était être noir, dans les années quarante et cinquante, cela signifiait qu'on pouvait entrer dans certains magasins. Je me souviens enfant ou jeune adolescente quand j'ai appris cela. Et bien j'étais révolté, cela ma marquée et je ne supporte pas mais absolument pas les propos racistes

" Les Blancs apprenaient à leurs enfants que les Noirs n'avaient pas de sentiments, qu'ils n'avaient pas d'âme".


"Ce qui nous importait c'était de pouvoir demander aux Blancs " Qui êtes-vous pour nous dire ce que nous pouvons faire ou non, en Amérique, la terre de la liberté, de la démocratie ? " Nous étions prêts à nous battre pour cela. C'était aussi simple que ça."
Un livre poignant ! À lire tout simplement !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire