jeudi 25 août 2016

MALIKA FERDJOUKH et CHARLES POLLAK : Taille 42


Édition l'école des Loisirs collection Médium destinée aux adolescents mais aussi aux adultes.
Charles Pollak a transmis son récit, qui est un témoignage de la mémoire d'une page de l'histoire de France et Malika Ferdjoukh n'a fait que de retranscrire.

L'histoire de Charles Pollak se déroule durant la seconde guerre mondiale. Sa famille est originaire de Hongrie. Pays qu'elle fuit pour aller se réfugier à Paris, à Montmartre. Durant les années 40, une importante communauté hongroise habitait Paris.
Son père est tailleur et il est très pieux aussi. La religion tient une grande place dans cette famille juive.
Le père Eugène doit accepter un travail dans un village en Baie de Somme dans un premier temps il part seul puis le rejoint sa femme et pour finir les enfants.
A travers ce récit, on découvre l'absurdité de la vie, de l'histoire, Eugène Pollak parle très bien allemand. 
" Mon père venait de Hongrie, un pays qui avait fait partie du grand Empire austro-hongrois, où l'on parlait et enseignait à tous les écoliers l'allemand très pur de Vienne. Mon père, par un de ces retournement incroyables et absurdes de l'Histoire, avait même été enrôlé comme soldat en 1914, dans ... l'armée d'Autriche -Hongrie"

Ce n'est pas un récit ennuyeux, mais très vivant un magnifique devoir de mémoire, passionnant et très enrichissant concernant les mœurs juives, entre autre et sur une époque.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire