dimanche 21 août 2016

PATRICIA DELAHAIE : Comment les livres aident à grandir

Je voudrais vous faire partager une rencontre à laquelle j'ai assisté le mercredi 22 octobre 2008 avec Patricia Delahaie. Cette rencontre était fabuleuse intitulée : Comment les livres aident à grandir. L'importance de la place du livre même j'ai les tous petits, le monde de la petite enfance de 0 à 6 ans.
Patricia Delahaie est une femme passionnée, par la transmission du livre envers les enfants. Elle se passionne pour la littérature jeunesse et ses fabuleux trésors.
Patricia Delahaie est journaliste, elle parlait de la littérature jeunesse dans l'émission maternelle sur la cinquième mais elle est aussi spécialisé en psychologie.
Elle est aussi auteures de livres chez Milan.
Je retranscris mes notes et je vous mentionne les albums qui ont été évoqués

Le livre a une importance dans la vie de l'enfant dès son plus jeune âge . Les livres aident l'enfant à se construire, à échanger, à transmette une communication avec l'adulte. L'enfant va être sensible, ressentir que l'adulte le médiateur aime tel livre.

Patatras de Philippe Corentin

Je ne connais pas ce livre, mais j'en connais d'autres livres de Philippe Corentin et j'avoue que son humour est communicatif. Ces albums sont merveilleux, il y a une histoire, une conversation s'installe autour du livre. Dans l'univers de Philippe Corentin on se sent bien et c'est plaisant



Rien faire 

de Magali BonniolLà dans ce livre, ressenti de fraîcheur de tranquillité dans l'illustration, être avec soi.C'est un livre qui est à l'opposé de l'univers de Philippe Corentin.

Les album jeunesse parlent aussi bien aux adultes qu'aux enfants, car ils abordent les grandes questions de la vie : l'amour, la mort, l'amitié la vie, la différence. Il y a malheureusement pas mal d'adultes qui ne s'intéressent pas aux livres jeunesse malheureusement. Cela est vraiment dommage car c'est un manque d'ouverture. Puis c'est l'adulte le médiateur, donc si on a envie qu'un enfant lise il faut que l'adulte lise aussi et surtout, il doit s'intéresser aux lectures de l'enfant. Ils sont aussi concernés. En plus c'est étonnant de voir comment les enfants s'approprient le livre. Les stars jeunesses concernant les albums sont Pef, Claude Ponti, Ungerer, Solotareff , Yvan Pommaux entre autre ...

L'importance encore une fois de l'échange, de la communication, de la relation humaine. La douceur et le bien être se retrouvent dans les très beau et subtil livre de Gabrielle Vincent : Sublime !
L'univers de ses livres est calme reposant, calme l'angoisse, les inquiétudes, rassurer.

Et dedans il y a de Jeanne Ashbé : développer l'identification se connaître soi même, prendre la place de l'autre, sentiment de joie et de tristesse.
Un classique la Grosse colère de Mireille Allancé : livre sur la colère qui est en nous. C'est un livre message, une leçon de vie.
Alors ? de Kitty Crowther, un merveilleux petit livre à l'attention des tous petits. Je mangerai bien un enfant de Dorothée de Monfreid c'est une histoire de crocodile, cet album s'est concerne le conflit, le complexe d'œdipe. Crocodile est une métaphore, c'est accepter d'être petit , l'avenir et devant l'enfant. Il est question de la différence des parents.
Max et les Maximonstres de Maurice Sendak : un grand classique, une référence dans l'album jeunesse. Mais ce livre dans les années soixante-dix n'a pas du tout marché alors qu'aujourd'hui il est devenu un best seller si on peut dire. Cet album pose les questions existentieles, faire des bêtises c'est être soi même. Le roi puissant , être autonome, le besoin d'être aimer. Cet un album qui montre la liberté sans les parents, devenir soi-même.
L'école des loisirs est le numéro un en ce qui concerne l'album dans l'édition jeunesse. Car cette maison d'édition édite des livres de fond qui se transmettent de génération en génération et cela est merveilleux. Non !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire