dimanche 14 août 2016

PHILIPPE CORENTIN : L'ogre, le loup, la petite fille et le gâteau - Le chien qui voulait être chat - Papa !

L'ogre, le loup, la petite fille et 
le gâteau

Un ogre revient de la chasse avec un loup, une petit fille et un gâteau. Il désire en mener sa chasse dans son château. Mais pour rentrer chez lui, il doit traverser la rivière. Sa barque est trop petite, il n'y a pas de place pour le loup, la petite fille et le gâteau. 
Il va devoir faire de nombreux aller et retour. Le problème c'est que loup a très envie de manger la petite fille. La petite fille veut manger le gâteau. L'ogre veut lui aussi manger le gâteau, car il est gourmand comme la petite fille. Difficile de trouver une solution pour arriver chez lui avec tout ce petit monde. C'est un véritable problème et casse tête !
Beaucoup d'humour comme toujours chez Philippe Corentin !  Un album tout en longueur qui se marie très bien avec cet histoire humoristique. 

Voir chez Katell

Le chien qui voulait être chat 

Un chien  Routoutou qui ne veut plus être un chien de chasse, c'est trop fatiguant.  Mais pourquoi pas un lapin comme Grandoreille. En devenant ami avec Grandoreille, celui-ci lui dit qu'il désir finir en civet ! Alors Routoutou se dit pourquoi pas en cochon, non cela n'est pas une bonne idée. La meilleur c'est devenir un chat. C'est loin d'être évident. Alors Routoutou chercher en qui il pourrait être. 

 Un album qui aborde le thème de l'identité. Il fait pensé à "Un chat et un chat" de Grégoire Solotareff. 



Papa !


Encore un excellent album signé Philippe Corentin
Qui a beaucoup de succès auprès des enfants.
Un enfant a fait un cauchemar, il se réveille en hurlant Papa ! et il se trouve étrangement à côté d'un monstre. Un livre qui a beaucoup de succès auprès des enfants de maternelle sûrement en premier mais aussi chez des CP/CE1.
C'est un livre excellent et comme tous les très bon livres il est représente de l'enfance.
Un lien excellent concernant Philippe Corentin à l'intention des maternelles - Voir ici aussi une analyse de son œuvre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire