mardi 27 septembre 2016

AHARON APPELFELD : Adam et Thomas


Traduction Valérie Zenatti

La guerre  est présente. Les rafles se succèdent. Deux enfants se retrouvent seuls dans la forêt . Ils se construisent un nid en haut d'un arbre pour se cacher. Ils  se nourrissent de fruits et des sandwichs que leurs mères leur ont donnés.  Mais elles ne reviennent pas. Les enfants  survivent  jour après jour, grâce à ce qu'ils trouvent dans la forêt mais aussi une enfant chétive Mina, courageuse leurs apporte de quoi manger. Adam est un fils de la campagne, il est agile, habile de ses mains contrairement à Thomas. Il  est un enfant de la ville, myope. Thomas et Adam sont deux enfants extrêmement courageux, ils savent surmonter leur peur. 
Aharon Appelfeld s'est inspiré de son histoire personnelle. Il a bien connu la vie dans la forêt durant la guerre. Il a connu aussi la peur, la faim, l'amitié, le courage comme Adam et Thomas. Le style de ce roman dédié à la jeunesse  a la beauté d'un conte classique, la forês : le merveilleux et la peur se côtoient.  Les illustrations  de ­Philippe Dumas sont tout simplement sublimes. 

En lisant ce roman j'ai pensé à c'est " Moi Fifi" de Grégoire Solotareff ( l'histoire d'un petit garçon de six ans et demi, se retrouve tout seul dans une forêt. Et il va faire des rencontres merveilleuses. Il rencontre l' écureuil Raphaël qui va devenir son ami, ensemble ils vont organiser une petite réception et inviter les autres animaux de la forêt : Monsieur et Madame Grenouille, Didi Souris, Emmanuel Lapin, Monsieur Hibou et Thomas le renard etc...) mais aussi à " Soudain la forêt dans les contes" d'Amos OZ.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire