dimanche 11 septembre 2016

ÉLISABETH MOTSCH : La princesse aux grands pieds

Illustration Kimiko

C'est la princesse Harmonie, à sa naissance elle fait le bonheur de la reine Mizar et du roi Ferdinand 1er. La sorcière, la femme à barbe offre pour Harmonie des pantoufles de verre comme celle de Cendrillon. Elle grandit, et l'on s'aperçoit qu'elle a de grands pieds.
Cela la contrarie, elle en a un complexe. " Désormais on n'avait plus le droit de déclarer : "J'ai mal aux pieds", ni : " Tu me casse les pieds."Il ne fallait pas dire : "Ce n'est pas loin, à pied", mais : "Ce n'est pas loin, au bas de la jambe."Cela créa confusion."Ses pieds immenses allaient devenir pour elle une obsession, un cauchemar. Elle découvre les pantoufles de verre offert à sa naissance, mais ces chaussures sont bien trop petites et ne lui vont pas du tout ! Elle possède le complexe du pied.
Mais la femme à la barbe en bataille savait aussi que le jour venu, elle seule pourrait venir en aide à la princesse.

Un hommage au conte de fée qui berce notre enfance. Cette histoire montre qu'il faut accepter notre différence et en faire un atout. Une jolie histoire bien menée et agréable à lire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire