dimanche 4 septembre 2016

HAN NOLAN : la vie blues

Traduction Laetitia Devaux


Avant de se nommer Leshaya, son prénom était Janie. Elle  a eu une enfance difficile.  Janie a un rêve qui ne la quitte pas c'est celui de : chanter comme les Dames; Etta James, Aretha Franklin. Mais elle va rencontrer de nombreuses épreuves qu'elle va devoir surmonter, malgré la drogue, la violence, le vol, la trahison. 

Une histoire bouleversante de sincérité écrite dans une langue brute qui décoiffe. Un roman jeunesse que l'on ne lâche pas une fois commencé. C'est donc une histoire puissante, nous vivons l'histoire de Leshaya à travers ses yeux, nous vivons ses moments heureux, comme ses angoisses. Leshaya est un personnage sauvage auquel on peut s'attacher et parfois détesté, j'ai eu du mal parfois à la comprendre dans ses décisions ou son comportement. 

la vie Blues est un magnifique roman et très puissant !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire