mardi 20 septembre 2016

JULES RENARD : POIL DE CAROTTE


Illustration par Olivier Desvaux
Poil de carotte est son surnom il se nomme en réalité François Lepic. C'est un enfant mal aimé par sa mère. Cette mère est vraiment odieuse avec lui, elle fait beaucoup penser à Folcoche dans Vipère au poing d'André Bazin. Heureusement qu'il a une complicité avec son père. " Les écrivains dont tu me parles étaient des hommes comme toi et moi. Ce qu'ils ont fait, tu peux le faire . Écris des livres, tu les liras ensuite." Poil de Carotte est un roman autobiographique, Jules Renard évoque sa propre enfance. La complicité avec son parrain est très touchante aussi. J'aime comment Poil de carotte définit la famille via la voix de l'auteur Jules Renard : "-Pour moi, dit-il, les titres de famille ne signifie rien. Ainsi, papa, tu sais comme je t'aime ! Or, je t'aime, non parce que tu es mon père ; je t'aime, parce que tu es mon ami. En effet, tu n'as aucun mérite à être mon père, mais je regarde ton amitié comme une haute faveur que tu ne me dois pas et que tu m'accordes généreusement."La construction de ce roman est composée de petites scènettes décrivant le quotidien. Pas étonnant d'ailleurs que ce roman fut adapté pour le théâtre. Personnellement je n'ai pas été totalement séduit par ce grand classique que je ne connaissait pas du tout que je découvre pour la première fois.
Poil de Carotte est dans la littérature jeunesse aussi connu que Fifi Brindacier pour la couleur des cheveux. La différence entre les deux c'est que Fifi est une petite fille explosive et Poil de carotte un enfant malheureux qui fait des bêtises, qui est maladroit pour attirer l'attention vers lui. Pour la forme et le style j'ai pensé aussi à la Comtesse de Ségur par exemple au Bon Petit Diable.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire