samedi 24 septembre 2016

LEON GARFIELD : La montre en or

Illustré par Jame's Prunier
Traduit par Noël Chassériau



Deux jeunes enfants d'une dizaine d'années Nick et Jubilée  errent dans les bas fond de Londres. Ils sont orphelins d'origine irlandaise. Le jeune Nick a qu'une seule préoccupation c'est celle de marier sa sœur.  Ils apprennent un soir qu'un homme a volé la montre en or de Tuyau-de-Poêle.  Cinquante livres de récompense à qui la rapportera! L'avis, placardé dans la Cour du Diable, à Londres, laisse le jeune Nick rêveur.  Avec cinquante livres, il pourrait offrir un mari à sa sœur Jubilé.  Les deux petits orphelins font alors la connaissance de Smudgeon, qui les convainc de s'inscrire dans son école… Et aussi, ils sont à la recherche d'un père.« J'arrête pas de te répéter que notre papa c'était un colosse grand comme une église » Commence alors, dans les bas-fonds de Londres, une incroyable aventure dont leur papa d’occasion, Vieux-Perroquet est  un homme au grand cœur.  C'est une formidablement  histoire attachante, en un mot 

un très joli roman jeunesse captivant, on retrouve l'univers de Dickens mais aussi de Malika Ferjouck avec Minuit-Cinq et Aggie change de vie. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire