mardi 27 septembre 2016

SIGRID BAFFERT : La fille qui avait deux ombres

Pendant mes vacances, j'ai lu ce très beau roman jeunesse. 
Chaque matin, au réveil, Élisa s'attend à retrouver la maison à l'envers, les meubles déplacés, les placards chahutés ou encore la baignoire remplie à ras bord, comme c'est arrivé la nuit dernière. Pour Élisa, c'est sa grand-mère Rose qui est responsable de ce grand bazar. Car Rose fait des choses absurdes depuis quelque temps, comme ce rendez-vous pris chez un chirurgien esthétique pour changer de tête. À son âge ! Est-ce qu'elle ne serait pas plutôt en train de la perdre ? Obsédée par cette idée, Élisa se met à faire des rêves étranges, à ressentir des sensations bizarres. Elle est hantée par une ombre. Une ombre de trop. Alors, qui est la plus perturbée dans cette histoire, Rose ou Élisa ? Il est question de secret de famille entre les génération.   Élisa avec sa famille va se rendre en Sicile pour pouvoir percer ce secret. 
" - Une femme mauvaise et bornée qui n'a vécu que pour interdire et juger. Je l'appelais "le dragon". Même morte, ma mère me  poursuit jusque dans les miroirs Élisa . Aujourd'hui quand je contemple mon reflet, je m'aperçois qu'avec les années j'ai fini par lui ressembler. Alors cette idée m'est insupportable, j'ai envie de m'arracher la peau." L'ambiance est tendu, c'est un roman jeunesse qui est difficile de lâcher. Une réussite ! 
Complément le site de l'auteur 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire