mercredi 21 septembre 2016

SOPHIE CHÉRER : La seule amie du roi

Ce roman se déroule sous la révolution Française, le 14 juillet 1789, la prise de la Bastille par le peuple. Le 10 août 1792, le palais des Tuileries fut assailli par des milliers de Parisiens échauffés par Danton, Robespierre et les autres chef de l'insurrection, armés de piques, de lances, de fusils.

" Je me souviens du 13 août 1792 comme de l'un des plus beaux jours de ma vie. Je tenais la mains de ma mère, au milieu de la foule qui se pressait sur le trajet de la famille royale. On les emmenait au Temple en voiture." "Le Temple est un petit quartier de Paris entièrement fermé par une enceinte et qui comprenait un petit château, toute une série de maisons et deux vieilles tours au toit pointu, et une grosse et une petite, qui dataient du Moyen Âge."

 Angèle  se souvient de son amitié avec Louis XVII, le dauphin le fils de Louis XVI et de Marie Antoinette. " C'était la première fois que je voyais Louis. Il avait sept ans et demi, j'en avais neuf. Il était le futur roi de France, et moi la fille aînée d'un gendarme et d'une lingère."
Les parents d'Angèle sont au service du roi et de la reine pour les surveiller et les servir. Sa mère étant blanchisseuse et son père gendarme aux idées révolutionnaires. C'est son père qui évoque l'idée de faire venir Angèle pour qu'elle devienne l'amie du dauphin. " - Si, il était fier comme doit l'être un futur roi, mais il était gracieux, enjoué, rayonnant, malgré ses malheurs. Il se conduisait avec beaucoup de naturel. Il était affectueux et très bavard."  
Décembre 1792, le roi Louis XVI fut séparé des sien, par la suite en 1793 se fut la guillotine. 
Et alors Louis XVII est proclamé comme étant  le roi de France. Sa mère Marie Antoinette va être condamnée à mort. "C'était le 16 octobre. Nous partîmes toutes les deux à pied pour la Conciergerie, la prison où elle avait été transférée."
Les derniers jours du petit Louis sont dramatiques. 

Un excellent roman historique qui s'adresse à un lectorat jeunesse avant tout. Les enfants Angèle et Louis sont très attachants, à l'image de l'écriture de Sophie  Chérer.  Un roman jeunesse en tout cas qui donne très envie de lire le roman de Françoise Chandernagor : La Chambre. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire