dimanche 23 octobre 2016

TOMI UNGERER : Pas de baiser pour Maman

Là ce n'est pas un album mais une première lecture collection Mouche. Le dessin est en Noir et Blanc il est d'une grande finesse.
C'est l'histoire de Jo une sacrée fripouille ce chat qui ressemble un peu à son auteur enfant
Il démonte les objet et en particulier un réveil au début du livre (son père fut horloger).
Sa maman est très maternelle avec son petit Jo, elle couve son petit garçon adoré. "La mère reprend : "Il est temps de se lever, mon petit chou au miel."
Il n'en fait qu'à sa tête il se lave pas s'habille en quatrième vitesse. Il n'aime pas trop que sa mère le couve, s'adresse à lui comme un bébé, un sacré bonhomme ce Jo."Ne me chéris pas tant, Maman", l'interrompt Jo, "ça me coupe l'appétit ! Je ne suis pas non plus ton petit chou au miel ."

Heureusement que le Papa est là pour l'autorité, à l'école Jo se comporte aussi comme une fripouille, il est le meneur mais heureusement c'est un bon élève. Mais il aime la bagarre évidement, il va se retrouver à l'infirmerie avec un gros pansement à l'oreille. Bien sûr madame Chattemite sa mère sera sous le choc quand elle verra l'état de son pauvre petit. Mais, Jo est tout de même un bon garçon il a de la tendresse pour sa maman ! A travers ce petit livre épatant, Tomi Ungerer nous montre un petit garçon qui veut grandir, devenir un homme s'affirmer, avoir sa propre identité, son propre tempérament son indépendance. Il existe une excellente version audio de ce petit roman jeunesse de Tomi Ungerer. 

Pas de baiser pour maman ressort dans une nouvelle traduction de Florence Seyvos et Adolphe Chagot

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire