dimanche 20 novembre 2016

CHEN JIANG HONG : Sann


Le jour où Sann est né, son village a été enseveli sous les éboulis : la montagne s’est écroulée. Tous les habitants ont fui. Tous, sauf sa famille. La mère de Sann l’emmène souvent quand elle va travailler dur dans les petits champs restés cultivables. 
" Pour son sixième anniversaire, sa mère lui offrit un grand oreiller brodé en forme de dragon . Cette nuit là, Sann fit un rêve étrange. " 
 Sann décide de l’aider en débarrassant son village des grosses pierres, l’une après l’autre. Un jour, Sann rencontre un vieil ermite et lui confie son projet. Sa détermination est si grande que, sans ricaner, sans se moquer, l’ermite décide de l’aider. 

Un album de Chen Jiang hong comme toujours magnifique, un grand format pour rêver. 
Tiré du dossier des Max voici ce que dit Chen concernant cet album : 
" L'histoire est inspirée d'un conte traditionnel chinois, il se trouve dans un ouvrage taoïste, le "Lie Zi" datant de l'époque 770-221 avant J.C. Ce livre m'a accompagné tout au long de ma jeunesse en écriture et en images." 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire