lundi 31 juillet 2017

JOSETTE WOUTERS : Le père de Louis

Louis est né à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il vit avec mère. Mais il ne connait pas son père. Les élèves de sa classe pensent qu'il est bâtard, comme de nombreux enfants à cette époque.
Non,  ce n'est pas le cas, il va découvrir qui est son père. Louis va même faire sa connaissance.

Un très joli premier roman sur la famille recomposée mais aussi sur l'identité.
Une très jolie lecture, une agréable surprise !


SOPHIE GUILLOU : ROSE BERTIN



 Rose  a beaucoup de talent, elle s'est imposée très vite comme modiste et créatrice de mode. Elle a su s'imposer à la cour auprès de Marie Antoinette.  Un jour, elle fait la connaissance d'un séduisant inconnu qui vient lui proposer de merveilleux tissus. Il jète un vient jeter le trouble dans sa vie...  Ce court roman est divisé en trois partie : une histoire imaginée à partire de la vie de Rose Bertin, héroïne orgueilleuse, flamboyante et amoureuse. Une biographie sous forme de questions/ réponses et un abécédaire illustré. 

Elle est  couturière de Marie-Antoinette, elle révolutionne la mode à la fin du XVIIIe siècle.
Mlle Bertin a eut  une vie flamboyante.
Ce premier roman est une lecture délicieuse, les illustrations d'Alice Dulay sont pleines  de fraîcheur et d'intelligence !  


lundi 17 juillet 2017

OLIVIER DE SOLMINIHAC : LES MÛRES

Les illustrations sont de Stéphane Poulin


 "Les mûres, on dirait des souvenirs de vacances."

Un album qui sent bon l'été et les vacances !!!!!

C'est le dernier jour des vacances, à la montagne, le moment où on range et ferme la maison, où l’on entasse les bagages dans le coffre qui ne ferme pas, où l’on ressent déjà la nostalgie du retour. Mais le père embarque sa famille à la cueillette des mûres. A cet instant là rappel des souvenirs d'enfance, cette nostalgie bien connu de l'enfance la cueillette des mûres.  C’est tout de suite une série de sensations propre aux vacances d'été, l'émerveillement face à la nature Un moment doux, de tendresse et  le temps est suspendu, .  L'heure du départ sonne résonne au loin, il faut absolument partir, hélas, heureusement  ces mûres emportées ont la douce saveur des souvenirs de vacances.
Un très bel album, grand format qui plonge l'enfant dans la nostalgie de l'enfance. 

mercredi 12 juillet 2017

GIOVANNA ZOBOLI : Profession crocodile

Illustration Mariachiara di Giorgio

Une petite merveille !!!! 

Une bulle poétique ! Gros Coup de coeur pour cet album jeunesse. 

Un crocodile se réveille et débute sa journée. Salle de bains, copieux petit-déjeuner. Le voilà fin prêt à sortir. Il se rend au travail,  se glisse anonymement parmi les passants, il prend le métro (on voit aussi d'autres animaux comme une girafe qui prend aussi le métro), passe acheter son déjeuner à emporter et arrive au bureau. Il se déshabille dans les vestiaires et s'allonge au bord de son bassin au zoo, moins pour effrayer les petits enfants qui viennent l'admirer.

Ce livre au format à l’italienne est  rythmé par les splendides aquarelles de Marichiara Di Giorgio. 

mardi 11 juillet 2017

ANTHONY BROWNE : PROMENADE AU PARC

Traduit par Elisabeth Duval

C' est un grand bonheur d'avoir trouvé cet album d'Anthony Browne (un de mes auteurs jeunesses préférés). Ce n'est une nouveauté, mais d’une réédition d’un des premiers albums d’Anthony Browne.


Cet album  raconte la promenade au parc de quatre personnages, monsieur Smith et sa fille Réglisse promène le chien Albert. Parallèlement madame Smarthe et son fils Charles promène la chienne Victoria. Tous les quatre vont au parc. Les deux chiens Albert et Victoria se sentent libre ont leur enlèvent la laisse. Les deux enfants s'observent timidement. Ils vont jouer à la balançoire entre autre, pendant que les chiens s'amusent à coeur joie. Peu à peu une amitié se crée et s'installe aussi bien chez les enfants que chez les deux chiens. Par contre Mme Smarthe et M Smith s'ignorent superbement, la raison est peut-être du au faite qu'ils sont issus d'un milieu social différent : fortunée pour madame et pauvre pour monsieur. 


Cet album délicat où l'humour se trouve au deuxième plan dans les petits détails qui ressemblent à des indices surréaliste. Une petite merveille qui annonce l'album suivant : Une Histoire à quatre voix

PHILIP HOPMAN : Hubert de Givenchy Pour Audrey avec tout mon amour


Traduction Aline Gustot
Enfant, Hubert a grandi dans un château. Sa mère organisait des fêtes somptueuses où le petit garçon observait les robes des invitées. "Maman, quand je serai grand, je serai créateur de mode" dit Hubert "Plus tard, il voulait devenir créateur de mode. Il partit pour Paris pour réaliser son rêve.  Parallèlement la petite Audrey,  voulait devenir danseuse de ballet, mais elle est aussi très attirée par le théâtre. "Maman", dit Audrey, "quand je serai grande, je serai danseuse de ballet".
Elle partit pour Londres où elle devint actrice, une starlette. Puis, grâce au destin, ils se rencontrent,le charme opère entre eux.  Hubert Givenchy va créer des tenues et des robes pour Audrey, il va être le grand couturier  que l'on connait. 

Cet un  magnifique album,  un vrai régal tout en simplicité et élégance dans les illustrations et la présentation.