dimanche 17 décembre 2017

CATHERINE GENDRIN : LA FEMME PHOQUE

Illustration de Martine Bourre

"Les animaux s'ébrouent puis, brusquement, retirent leur peau de phoque et se métamorphosent en jeunes femmes !
Natatok repère la plus belle, l'endroit exact où elle dépose sa peau.
D'un même élan, les jeunes femmes courent un peu plus loin.
Nues sur la glace, elles entament un chant sauvage et envoûtant et, lentement, se mettent à danser."


L'homme est la nature de font qu'un. 
Natatok le chasseur est perdu dans ses pensées, quand il voit un groupe de phoques sortir de l'eau et monter sur la banquise non loin de lui. Les animaux s'ébrouent puis, brusquement, retirent leur peau de phoque et se métamorphosent en jeunes femmes !  Natatok repère la plus belle et l'endroit exact où elle dépose sa peau.
Un album magnifique, qui nous déconnecte de la réalité, un moment d'évasion dans le lointain au Groenland.
 Une histoire simple, sensible qui m'a fait penser au conte d'Andersen : La petite Sirène.