DANIÈLE SALLENAVE : Pourquoi on écrit des romans

 de Sandrine Martin - Collection chez Giboulées Gallimard Jeunesse Chouette Penser !

Je n'ai jamais lu de livre de Danièle Sallenave, mais je sais que transmettre l'amour de la littérature aux jeunes adolescents est au cœur de ses préoccupations. J'apprécie son point de vue car je l'ai écouté dans plusieurs émissions à la radio.
C'est grâce à Lily que j'ai pris connaissance de ce petit livre à l'attention des adolescents justement. Et j'ai immédiatement eu envie de l'acheter. La présentation de cet ouvrage est simple et présenté sous forme de dialogue, cela permet de rendre le sujet très vivant et d'aller droit au but.
Anne, une femme de 46 ans est entrain d'écrire un livre enfin elle y réfléchit, l'histoire qu'elle veut raconter est flou dans sa tête, mais pas son personnage principale. Les contours ne sont pas encore définis. Ses neveux d'âges différent de 6 à 15 ans la questionnent. Ils désirent savoir comment naissent les histoires. Elle évoque l'imaginaire d'un écrivain qui est remplit de mystère.
" Une histoire qu'on écrit, ce n'est pas du tout la même chose qu'une histoire qu'on raconte, on ne l'invente pas, en tout cas, on l'a déjà inventée avant de la raconter, sinon ça ne va pas loin, on s'embrouille, c'est difficile d'inventer au fur et à mesure qu'on raconte tout haut."
Écrire un roman s'est être embarqué dans une histoire vrais et fausse, réelle et irréelle. Elle explique qu'est ce qu'un roman, c'est clair et précis. Un ouvrage essentiel à transmettre à des enfants ou des adolescents.
Cet ouvrage me donne envie de découvrir d'autres titres de cette collection.

GRIMM : BLANCHE NEIGE


 grand classique des Frères Grimm et très connu voir populaire grâce à Walt Disney ! D'ailleurs il fait partie des premiers dessin animé, vu au cinéma durant mon enfance !

Grimm auraient été inspirés par un mythe germanique pour créer sa Blanche-Neige. Plusieurs mythes européens peuvent correspondre à ce personnage.
Une reine se désolait de ne pas avoir d'enfant. Un jour d'hiver, alors qu'elle était assise près d'une fenêtre au cadre d'ébène, elle se piqua le doigt en cousant et quelques gouttes de sang tombèrent sur la neige.
« Ah ! » Se dit la reine, « Si j´avais un enfant, au teint blanc comme la neige, aux lèvres rouges comme le sang et aux cheveux noirs comme le bois d´ébène ! ».Peu de temps après, elle mourut en accouchant d'une petite fille. Le roi prit une nouvelle épouse, belle mais méchante, orgueilleuse et jalouse de « Blanche-Neige ». Son miroir magique lui répétait qu'elle était la plus belle femme du royaume, jusqu'au jour où il dut reconnaitre que Blanche-Neige était devenue plus belle . La reine demanda alors à un chasseur d'aller tuer l'enfant, mais l'homme se contenta de l'abandonner dans les bois.Le dessin animé de Walt Disney, s'est permis de déformer le conte d'origine.Par exemple tout le monde croit que le chasseur à tuer une biche pour prendre son cœur et le montrer fièrement à l'horrible belle-mère en lui disant que c'est celui de Blanche Neige. Et bien dans le texte original des frères Grimm la belle mère
 exige :"Tu la tueras et tu me rapporteras son foie et ses poumons comme preuve."" Et comme un jeune marcassin venait vers lui en bondissant , il l'égorgea, prit ses poumons et son foie, et les rapporta à la reine comme preuve."Ce passage est violent et sanglant de Blanche-Neige de Grimm.

La reine désire un enfant à la peau blanche comme la neige et aux joues aussi rouge que le sang.  L'enfant voit le jour, mais hélas ! cette reine est décédée le roi se remarie avec une reine orgueilleuse. À sept ans, Blanche Neige est une magnifique petite enfant. La reine est jalouse car Blanche Neige est bien plus belle qu'elle. Un chasseur décide de prendre l'enfant et de l'en mener loin dans la forêt. Dans la forêt,elle découvre une petite cabane habité par des nains. Ils étaient sept. La jalousie est toujours aussi grande chez la reine, elle veut à tout pris supprimer la petite Blanche Neige, alors elle se déguise en sorcière ou en vieille paysanne. Après cette pris à deux fois, la troisième la reine injecte un poison dans une pomme. Les illustrations de Mayalen Goust sont merveilleuses et elles s'harmonisent parfaitement avec le conte. Cet album est une version simplifiée du conte, mais je trouve que c'est une bonne idée d'avoir choisie la couleur noire pour le côté sombre et le rouge pour souligner la cruauté du conte. 

J'ai vu un très beau ballet de danse contemporaine inspiré par Blanche Neige mis en scène chorégraphie d'Angelin Preljocal sur une musique de Gustav Mahler (les symphonies). Magnifique spectacle .
Angelin Preljocal dit pourquoi il a eu l'intention de monté un ballet d'après Blanche-Neige :
" Blanche-Neige est un ballet narratif, avec une dramaturgie. Je me repose sur un argument que tout le monde connait, ce qui me permet de me concentrer sur ce que disent les corps, les énergies, l'espace et sur ce que les personnages ressentent et éprouvent. Et puis Blanche-Neige contient des objets merveilleux pour l'imaginaire d'un chorégraphe. Je suis fidèle à la version des frères Grimm, à quelques variations personnelles près, fondées sur mon analyse des symboles du conte." La fin du conte : la méchante reine fut condamnée à chausser des escarpins de fer rougis au feu et à danser jusqu´à ce que mort s'ensuive, lors du mariage de Blanche Neige. Dans la version ballet de Preljocal , un numéro de toute beauté effectuée par la danse qui tient le rôle titre.
Alison Lurie dans son essai sur la littérature enfantine (traduit par Monique Chassagnol) dit la chose suivante qui est exacte :
"De nos jours encore les librairies sont remplies de versions radicalement expurgées dans lesquelles toute la vigueur, la vitalité et les détails hauts en couleur du récit sont très atténués ou absents."

NATHALIE SOMERS : Le secret des O'REILLY



Cet été, Kathleen O’Reilly, une jeune adolescente de douze ans,  est ravie de retrouver ses cousines irlandaises dans la famille de son père. Celles-ci se préparent à défier les terribles frères Clancy dans le grand concours musical du village. La tension est à son comble car les deux familles se détestent depuis toujours et chacune rêve de remporter le trophée.
Lorsque la situation s’envenime, Kathleen décide de s’en mêler. Elle va, malgré elle, réveiller un secret enfoui depuis trop longtemps…

Un excellent roman jeunesse très bien écrit, bien rythmé des personnages très attachant. Nathalie Somers donne très envie de passer des vacances en Irlande. 

CHRIS VAN ALLSBURG : LE BALAI MAGIQUE

Traduction d'Agnès Desarthe

Les balais ont un pouvoir qui s'use au fil du temps. Il a
perdu tout pouvoir en plein vol, une sorcière tombe dans le jardin d'une vieille femme nommée Minna Shaw. Elle lui offre l'hospitalité pour la nuit. Au matin, l'étrange visiteuse a disparu, laissant son balai.
Minna Shaw se sert du balai pour balayer dans sa cuisine. Puis, un matin très surprise, elle découvre que le balai fait le ménage tout seul et plein d'autres choses encore. Il a plein de pouvoir extraordinaire. Une semaine passe et les voisins  entre autre M Spivey voulaient à tout pris voir ce balai diabolique, capable de couper du bois et aussi de jouer du piano. Pour les voisins et en particulier M Spiver ce balai est l'esprit du mal.

Un album merveilleux car l'on est loin des histoires de sorcière classique. Il se dégage grâce aux illustrations une ambiance mystérieuse. On retrouve l'univers de l'Amérique profonde.

PIERRE GRIPARI : Un merveilleux conteur !

 Pendant la deuxième guerre mondiale, il est orphelin, il a effectué de nombreux Éducation métiers. Il connaît très bien la culture des mythes et du folklore populaire et il apprécie le fantastique et la science fiction (voir pour en savoir plus la fiche Wikipédia)
Voilà comment le décrit Michel Tournier dans : "Les vertes lectures" " Le bonhomme sortait tout droit de Charles Perrault, des frères Grimm, d'Andersen avec de forts traits empruntés à Dickens. " C'est un monde remplit de fantaisie que Pierre Gripari nous décrit. Il est né en 1925 à Paris . Dans les Contes de la rue Broca, géants, sorcières, sirènes, surgis d'un patrimoine légendaire, s'animent à une vitalité nouvelle. Narquois, l'auteur s'amuse à bouleverser l'ordre du merveilleux. Il est décédé à Paris en 1990. La rue Broca n'est pas une rue comme les autres. Tout le monde se connait, ils sont pour la plupart d'origines très diverses. Et ces gens aiment les histoires ... et aussi les chansons car à chaque conte est associé une comptine, cela rend le conte léger. 



" MADAME Vous qui êtes VIELLE et LAIDE Vous deviendrez JEUNE et JOLIE Et pour cela MANGEZ UNE PETITE FILLE à la sauce tomate !"
Un rêve de toutes les sorcière de devenir jeune et belle, c'est bien connu si l'on a l'habitude de lire les contes. Une la sorcière doit manger une petite fille dont le prénom commence par un N. Elle en connait une dans le quartier de la rue Broca c'est Nadia. Pas facile du tout d'attraper Nadia.

Le géant aux chaussettes rouges
Il voulait se marier avec Mireille. Mais le gros problème c'est qu'il est bien trop grand ou alors trop petit. Il n'a pas la bonne taille pour se marier avec Mireille .
Scoupidou la poupée qui sait tout
Bachir un petit garçon aune poupée magique nommé Scoubidou qui parle. Il a très envie d'un vélo, la poupée lui dit qu'il aura un vélo mais pas tout de suit dans un an ou deux. Voilà que Saïd a un petit vélo dans la tête chaque fois qu'il va faire ses courses il demande un vélo. C'est une obsession. Scoubidou doit partir.
Histoire de Lustucru : Le connaissez-vous ? Saviez-vous que c'était lui qui conquit la Gaule ? Ce conte nous raconte l'incroyable histoire d'un homme au nom grotesque. L'on survole l'Histoire de France en sa compagnie. " Le pauvre Lustucru avait bien deux mille ans, et malgré toutes ses actions d'éclat, son nom restait inconnu dans l'Histoire. Complètement découragé, il s'en alla trouver la grande sorcière de la rue Mouffetard." Notre dénommé Lustucru rencontre la mère Michel eh! Oui !!!! et son fameux chat et c'est une belle histoire qui se termine en chanson
La fée du robinet complicité avec le monde féerique , les fées sont des êtres maléfiques. C'est une version moderne et très jouissive des Fées de Charles Perrault. C'est délicieux c'est peut-être bien mon conte préféré de ce recueil de Gripari. J'aime beaucoup, tendresse pour la paire de chaussures, la gauche et la droite parle et elles s'aiment.
La sorcière aux balais : Elle se trouve dans un placard. Monsieur Pierre s'est fait avoir par une
bonnes affaires immobilières ! Sorcière, sorcière, Prends garde à ton derrière !
Ce conte est un classique car il est très souvent adapté au théâtre pour les enfants. Il a été aussi mis en musique.
D'une façon générale j'aime bien les débuts, cela démarre très fort mais par contre la chute tombe à plat je trouve. À part cela, c'est très plaisant !

Il est l'auteur d'une excellente pièce de théâtre :

L'Inspecteur Toutou

Détournement de contes : Blanche Neige, le Petit Poucet, la Belle au Bois Dormant, le Petit Chaperon Rouge.
L'inspecteur toutou, brave chien policier reçoit dans son bureau Prince charmant, la Bûcheronne, la Reine de Blanche Neige, un Loup ... Les répliques fusent, elles rendent le texte extrêmement vivant, les quiproquos sont nombreux.







Illustrations sont de Puig Rosado
Trente énigmes sous forme de devinettes pour se creuser les méninges tout en s'amusant et en observant. C'est drôle les enfants adorent ce livre. Vraiment chouette je le recommande vivement !!!

CONTE RUSSE : LA PRINCESSE GRENOUILLE

Mon conte russe préféré ! Un livre audio sublime !
 Avec la voix envoûtante d’Élodie Fondacci
Illustration deMä Harel.
Les histoires en musique, une collection qui marie illustrations de qualité et musique classique !
Il y a très longtemps, dans un royaume lointain, vivait un tsar qui eut trois fils... Le premier épousa la fille d'un homme noble, le second la fille d'un riche marchand, mais le troisième, le prince Ivan tsrarévitch, dut se marier avec... une grenouille ! Au terme d'une série d'épreuves et d'une rencontre magique avec la terrible sorcière Baba Yaga, le plus jeune fils du Tsar pourra enfin vivre son amour avec celle qui s'avère être Vassilissa, « la très-sage », une sublime princesse...

ELISE FONTENAILLE : L' EXTRAORDINAIRE VOYAGE DU CHAT DE MOSSOUL


Raconté par lui même

Illustrations sont à tombés, elles sont superbes
C'est une histoire incroyable et véritable !!!

Cette histoire commence comme un conte " il était une fois ....".
Notre chat appelé Habibi, raconte son histoire époustouflante. Il est originaire de Mossoul, il vit des jours heureux au sein d'une famille aimante, il est très choyé. Malheureusement, l'horreur arrive notre chat a du s'enfuir avec ses maîtresses, le voyage a été périeux. Ils ont arrivé sur une île "Lesbos". Notre chat une fois dans l'île a voulu pêcher un poisson dans la mer quand il a voulu retrouver ses maîtres, ils étaient partis. Il s'est senti abandonné, il a été recueillit par une association humanitaire. Elle l'a adopté, il faut reconnaître que Habibi est un chat terriblement attachant. L'association est arrivée à avoir des nouvelles de Samarkand et de ses filles. Mais où vont -ils se retrouver ?
C'est une histoire magnifiquement raconté, touchante très originale mais un peu courte à mon goût.




Timothée de FOMBELLE : CAPITAINE ROSALIE



Illustration de Isabelle Arenault



Durant l'hiver 1917, Rosalie a cinq ans et demi, son père est au front et sa mère travaille à l'usine. Sa mère n'a pas les moyen de la faire garder. Alors, Rosalie passe ses journée à l'école dans la classes grands.  
Tout le monde croit qu'elle rêve et dessine en attendant le soir. Mais Rosalie s’est fabriqué une mission secrète , comme celles des véritables soldats.  Enfant solitaire mais elle a le pouvoir de se créer un univers personnel ! 

C'est une histoire très agréable à lire elle est merveilleusement  illustrée. Les illustrations sont d'une grande délicatesse.  Elles sont dans les teintes noire et blanc et la chevelure rousse de Rosalie et de sa mère éclaire chaque scène. Puis, il y a une mystérieuse enveloppe bleue qui la rattache à son père. 




BABETTE COLE : Les bonnes manières


Maintenant que vous êtes grands, dit la comtesse Lupin à ses enfants, il est temps pour vous d'apprendre l'art du savoir-vivre.


- Qu'est-ce que cela veut dire, chère mère ? demande la petite Marie-Charlotte.

- Cela signifie se comporter en chien bien élevé, afin de plaire à chacun, répond la comtesse.

La comtesse Lupin, aristocrate, lévrier d’Écosse et mère de famille nombreuse, enseigne les bonnes manières à ses enfants.

Tout ce qu'il faut savoir sur l'étiquette... Toujours plaisant et savoureux un album de Babette Cole !

CHRISTIAN BRUEL : Petits Chaperons Loups


Illustration de Nicole Claveloux


Une ou deux histoires en vis à vis
D'un côté le petit chaperon rouge, de l'autre le loup. Beaucoup d'humour ! Dessin très expressif ! Beaucoup d'imagination un régal.

Un livre très plaisant, bonne humeur garanti. Du dynamisme dans les illustrations ce qui est assez rare je trouve dans l'illustration aujourd'hui



PASCAL BRESSON : SIMONE VEIL L'IMMORTELLE


Les illustration de  Hervé Duphot

Une magnifique BD de facture classique mais superbe !

Cet album est un vibrant hommage à Simone Veil, figure féministe populaire et discrète. Le récit s’attache aux temps forts de sa vie, de la loi pour l’IVG défendue à l’assemblée nationale, à son enfance à Nice avant d’être déportée avec sa famille.
Simone Jacob est née en 1927 à Nice. À 17 ans elle est déportée à Auschwitz, avec toute sa famille. Ses sœurs et elle reviendront du camp de concentration. Cette période l'a marquée à jamais. En 1946, elle épouse Antoine Veil. Magistrat, elle devient en 1974, ministre de la Santé de Valéry Giscard d'Estaing, chargée de défendre la loi sur l'IVG. En 1993, elle occupe à nouveau la fonction de ministre des Affaires sociales et de la Santé dans le gouvernement d'Édouard Balladur. Simone Veil a également été députée européenne et membre du Conseil constitutionnel. Elle était présidente d'honneur de la Fondation pour la mémoire de la Shoah. Cette femme de conviction s'est très peu confiée.
Hervé Duphot utilise un procédé très intéressant  de couleur suivant les moments de la vie de Simone Veil.  La couleur bleu concerne la période de l'avortement, la couleur jaune la jeunesse, le vert concernant  le passé relatif à sa fonction, le marron la période insupportable les camps, l'horreur.

C'est très documenté, avec les transcriptions des discours à l’assemblée, notamment ceux de l’opposition, et cela permet de prendre conscience de la violence des débats et du courage de Simone Veil.  Simone Veil, l'immortelle est une merveilleuse BD qui s'adresse aux plus jeunes.  C'est une grande réussite.

RICHARD COUAILLET : J'EMBRASSE PAS

Un excellent roman ! Un grand plaisir de lecture. 

Une histoire  pleine d’humour, dans laquelle une héroïne volontaire séduit son prince charmant...
Sarah  une jeune adolescente,  elle n’aime pas embrasser. Elle trouve ça parfaitement “gueulasch”, comme dirait son petit frère Lancelot. Mais depuis qu’elle est tombée sous le charme d’Harry. Il vient  des États-Unis. Toutes les filles du collège sont amoureuses d’Harry. 

Quelle stratégie va bien pouvoir adopter Sarah pour attirer l’attention de ce bel Américain ? Certainement la plus originale : avec la complicité de son frère aîné, elle va apprendre l’escrime. 

 Ce roman de Richard Couaillet est un beau portrait d'une adolescente et d'une belle complicité avec son grand frère.  En un mot c'est une très belle surprise !

SISKA GOEMINNE : JE TE VOIS ET TOI ?


Traduction par Marie Honghe
Illustration Alain Verster

"Parfois, tu t’arrêtes en ville, tu te poses sur une place et soudain, tu vois tout… Le temps d’une journée, tu vois tout ce qui se passe, tu vois tous ceux qui passent. Une vieille dame, un homme qui a peur, une petite fille, un chien, un poisson. La vie."


Un livre plein de chaleur, un livre où on va et vient, où on se croise et se rencontre. 
Un joli livre toute en sensibilité sur le temps qui passe !

JOHN BURNINGHAM : Le lit magique

Un  album signé  par John Burnimgham est un petit bonheur  !
Le nouveau lit de Lucas, il la déniché dans une brocante. Il se trouve qu'il est magique : il suffit d'un mot pour partir et rencontrer des gnomes et des fées dans un champ, un petit tigre perdu dans la jungle, un trésor et des pirates, des dauphins et nager avec eux...  C'est un lit extraordinaire !!!!

Le jour où sa grand-mère veut se débarrasser de ce vieux lit dégoûtant selon elle. Lucas n'est pas de cet avis, alors il  se précipite à la décharge, là il retrouve le bonheur de dormir et de partir dans des rêves les plus merveilleux qu'il soit. 

VAL REIYEL : Irineï et le grand esprit du Mammouth


 est le tome 1 d'une série publié par les édition Slalom

 Irineï est un jeune chaman de douze ans, orphelin et doté d'une grande sensibilité. Il vit dans une tribu de nomades éleveurs de rennes, c'est sa grand mère, un grand chaman qui s'occupe de lui. Il a le pouvoir de parler aux animaux. il sait communiquer avec les esprit. 
Au cours d'une expédition scientifique en Sibérie, des paléontologues américains extraient du sol gelé une femelle mammouth parfaitement conservée. Ils font la connaissance d'Irineï, une complicité s'installe immédiatement entre eux. 

A leur retour à Los Angeles, ils se trouvent rapidement face à une incroyable énigme : la femelle mammouth porte un petit, les coeurs de la mère et du bébé battent encore... 
Irineï va devoir quitter sa Sibérie le monde du froid, pour faire connaissance avec la chaleur de la Californie. Car  le mammouth et son petit ne peuvent pas survivre sans Irineï. 

Ce premier tome est haletant, passionnant, les personnages sont très attachants. Un régal de lecture !!!!

JOHN BURNINGHAM : ALDO

Traduction Catherine Deloraine

Aldo est un lapin mais il est avant tout l'ami imaginaire d'une petite fille très seul ! Elle est comme transparente invisible au monde qu'il l'entoure. Aldo, le lapin lui est bien là, il tient un rôle capital dans la vie de cet enfant sans nom.
 Un livre magnifique, touchant, voir très touchant.


KAZUO IWAMURA : PORTRAIT



Auteur du Piano des bois - La famille souris (hiver, le petit déjeuner de la famille souris)

KAZUO IWAMURA : Le piano des bois


Traduction Irène Schwartz

Au milieu d'une clairière, une souche d'arbre en forme de piano. Arrive une petite fille, Yuki. «Voici mon piano», dit-elle, «c'est un piano des bois! Venez vite, petits amis de la forêt, je vais jouer pour vous!» Assise à son piano des bois, Yuki commence à jouer «Au clair de la lune». Do do do ré mi ré... La souris est curieuse, l'écureuil a l'oreille musicale. Bientôt le raton laveur, l'oiseau et le lapin s'approchent à leur tour... mais tout à coup ils repartent en courant! «Que se passe-t-il?» demande Yuki, «vous n'aimez pas ma musique?» Mais non, c'est le contraire! La souris est partie chercher son violoncelle des bois, l'écureuil son trombone des bois, le lapin son xylophone et le raton laveur son tambour. Et les grenouilles arrivent à leur tour pour faire les choeurs. Attention, l'orchestre s'accorde... maintenant, écoutez tous le grand concert des bois !
Un album agréable de Kazuo Iwamura, il est l'auteur et illustrateur de la famille souris.

Stéphanie BOULAY : Anatole qui ne séchait jamais

Illustration d'Agathe Bray - Bourret

Anatole est un petit garçon qui sait pas pourquoi il est malheureux. Sa souffrance se manifeste par un torrent de larme. 
Il est sensible, mal dans sa peau et il a un mal fou à faire sortir son mal être. Heureusement sa famille le comprend et accepte sa différence, sa personnalité et l'accepte. Une belle complicité se noue entre le frère, la sœur, et le père. Ils veulent le faire rire et essayent de le comprendre. 
 Les illustrations sont de couleurs vives et elles sont aussi pleine de vie
Un roman jeunesse très touchant et plein de tendresse pour ce petit Anatole. Le message du roman est que l'on doit être bien dans sa peau et assumer sa différence. 


ARNAUD TIERCELIN : Des lions mêmes pas en cage

 dans la collection" faire société "
Collection  qui amène le lecteur  à réfléchir sur le vivre ensemble. Grâce aux questions que l'on retrouve à la fin de l'ouvrage. 

Illustration Ella Coutance

« J’ai neuf ans. Je ne contrôle pas tout. Mais qu’est-ce que j’y peux moi, si maman est tombée amoureuse d’une fille qui s’appelle Christelle ? »
Antoine a honte parce que sa maman aime une femme qui se nomme Christelle. Et toutes les deux viennent le chercher à l'école. Antoine est fort pourtant il fait partie  de l'équipe "des lion même pas en cage". Mais rien ni fait, notre petit garçon est gêné par le regard de ses camarades et les nombreuses moqueries. 

Un petit livre aborde la question de l'homosexualité féminine. L'écriture est subtile et délicate en un mot ce petit texte est à mettre entre les mains des enfants de neuf ans pour  faire changer les mentalités. Les illustrations d'Ella Coutance sont plein d'affection et de réconfort pour Antoine. Elles font chaud au coeur !