lundi 9 juillet 2018

CAROLE THIBAUT : La petite fille qui disait non

Une pièce magnifique d'une grande modernité !

Jeanne est surmenée par son métier d’infirmière. Elle élève aussi bien qu’elle le peut sa petite fille, Marie. Cette dernière va rendre visite à Louise, sa grand-mère fantasque qui habite de l’autre côté de la cité-forêt. Elle prend toujours le chemin qui contourne la cité, jamais celui qui la traverse, même s’il est plus court. Un jour, un événement inattendu va bouleverser sa vie. Et ce jour-là, Marie traversera la cité interdite. Elle se retrouve nez à nez avec un loup. Pièce qui fait référence au Petit Chaperon Rouge. Cette pièce aborde le thème de grandir, savoir dire non.


En un mot c'est une très belle pièce, une belle découverte

vendredi 6 juillet 2018

SYLVAIN ALZIAL : PANTHERA tigris

Illustration Hélène Rajcak

Un savant  expert dans tous les domaines de la connaissance, qui se découvre un jour une lacune : il ne connait rien aux tigres du Bengale ! 
Alors, il organise une expédition dans la jungle pour approfondir ses connaissances sur le tigre du Bengale. Sûr de son savoir encyclopédique, il refuse d'écouter les mises en garde du jeune chasseur indien qui a accepté de l'accompagner.

Un album jeunesse magnifique, dans lequel le tigre fluo tranche magnifiquement avec le reste des illustrations. En plus des planches détaillées renforcent la personnalité du savant. Un album agréable avec beaucoup d'humour. 

dimanche 1 juillet 2018

ALAIN SERRES : UN TOUT PETIT SILENCE BLEU

Illustration Sandra Poirot-Cherif

Le bruit, la violence de la cour de récréation sont en rouge. C'est une couleur agressive. En opposition le bleu : la pais, le calme.
Chaque page fourmille de situations : les enfants lisent, jouent. Le chant des oiseaux se mêle au cris des enfants. Joan aime le silence, il est à la recherche de la couleur paisible le bleu.  la couleur du silence. Le bruit de la ville lors d'une saison pluvieuse s'oppose au silence du quotidien qui est bon à prendre. Le bruit de la plage ou de la forêt s'oppose à la celui de la neige : le silence. Joan fait connaître à ses parents le silence poétique,  leur montrer comme quoi le silence est rare et précieux.
C'est un album sensible magnifique aussi bien sur sa construction, que sur la mise en page et le texte bien sûr.

samedi 30 juin 2018

Agnès DESARTHE : LE MONDE SELON FRRRINTEK

Illustration de Bruno Salamone

C'est un monde qui déborde d'imagination. Grondouk est le surnom du petit frère de Frrintek. Tous deux ont des noms de code farfelus car ce sont des esquimaux espions... Grondouk a une grande admiration envers son grand frère, c'est un peu son héros !
Frrrintek, le grand frère  il sait tout. Il sait pourquoi les égyptiens ont construit des triangles en pierre géants avec un labyrinthe à l'intérieur. Il sait qui habite sur la planète Mars et même, il connaît tout sur l'invention du camembert.
Frrrintek ne marque pas d''imagination, elle est  débordante !

Un petit livre assez chouette, bien illustré, tout pour passer un bon moment de lecture avec une touche d'humour.

jeudi 28 juin 2018

MARIE SELLIER : TOUT PETIT

Les illustrations sont de Ilya Green. Elles sont magnifiques de douceurs et de fraîcheur. Cet album est un ode à la vie. Un petit être vient au monde. La vie apparait, connaissance de tout ce qui l'entoure. Il fait connaissance du chat Puc et du chien Poc. Les bras de maman sont réconfortants ainsi que le regard de Papa. Il découvre la nature qui l'entoure : l'arbre, l'insecte, l'écureuil. Il grandit . Le cercle s'élargit, il se fait des amis. Il découvre que le monde est rond comme le ballon. Cet un album grand format, les illustrations sont pleines pages. Un album remarquable à offrir pour un cadeau de naissance !!!



mercredi 27 juin 2018

CHO WON-HEE : CHASSEURS DE DENTS

Traduit du Coréen par Hyeli Kim

Un cauchemar étrange et sombre où les éléphants chassent les hommes pour leur arracher les dents. Celles-ci étant convoitées pour satisfaire le marché des objets de luxe. En inversant les rôles, ce songe d’enfant dénonce la violence exercée sur les êtres vivants et le commerce de l’ivoire.


Un album aussi étrange que son sujet. Assez étonnant ! 

lundi 25 juin 2018

SIMON VAN DER GEEST : SPINDER

Traduction Maurice Lomé
Coup de cœur ! 
Deux frères  de douze et quinze ans se haïssent pour l'occupation de la cave située sous leur maison. ils vivent seuls avec leur mère, leur père les a quittés. Cette mère est invisible, la plus part du temps elle ne sait rien concernant la cave et ce qui se trame entre les deux adolescents.
Sous la forme d'un journal intime, le lecteur devient le confident du plus jeune des frères. Il veut absolument à converser la cave car elle est  destinée à l'élevage d'insectes. 
Ce roman est très prenant, on ne le lâche pas mais tout au long de la lecture plane une gravité une noirceur assez morbide .
 Les personnages sont bien campés. Le lecteur est dans la tête de Spinder, c'est très juste et bien .

jeudi 21 juin 2018

DIDIER LEVY : ROSIE PINK


Illustration de Lisa Zordan

Album magnifique !

Devant son impeccable manoir, l’impeccable Horace Pink fait pousser des roses.Toutes parfaitement alignées rien ne dépasse. Rosie, la fille d’Horace, ne comprend pas pourquoi son père n'apprécie pas du tout les mauvaises herbes. Alors, elle décide de les cultiver, d'abord dans sa chambre  puis dans un recoin du parc.
Cela sera son Paradis des mauvaises herbes, son coin rien que pour elle.
Mais un jour, Rosie découvre une rose  splendide parmi ses herbes folles. 
Quel est donc ce mystère ?

Un album sensible touchant, Rosie n'est pas une mauvaise herbe elle grandit bien à l'image de la rose qui pousse dans son  jardin secret. Et cet album me touche particulièrement car il raconte une histoire lumineuse. Une très belle collaboration a été crée entre l'autre et illustratrice.

mercredi 20 juin 2018

Françoise Legendre : LE TRAIN DES BARRACAS


En 1965 au Portugal, La famille d'Annita doit à tout pris quitter le village de Consolaçao, près de Lisbonne pour aller vivre en région parisienne. 
Ce petit roman raconte l'histoire des immigrés portugais. Ils logent dans des bidonvilles et dans de pauvres baraques (les barracas en portugais) à Champigny-sur-marne. 

Une histoire touchante, elle évoque la douleur de quitter sa terre natale et les personnes que l'on aime. Pour la petite Anita s'est un déchirement de quitter son grand père adoré. 






dimanche 17 juin 2018

EMMANUEL BOURDIER : MERCREDI C'EST PAPI !

Illustration de Laurent Simon

« Le mercredi après-midi, c’est chez Papi et Mamie, et c’est un peu l’enfer aussi. Il n’y a pas Internet, et seulement trois BD. Mais si Simon échange avec son papi, là il ne va pas s'ennuyer un seul instant. Simon lui pose des questions sur son métier d'autrefois, il fait parler son Papi. Et, à partir de ce moment là il ne s'ennuie plus un seul instant !
Il est question de la transmission entre un grand père et son petit fils. L'auteur évoque les thèmes de l’oubli, de la créativité, de l’invention et de la fantaisie, de la maladie
d’alzheimer. La maladie n’empêche pas le Papi de Simon à avoir une imagination débordante. Le changement de typo et les illustrations donnent une véritable force à ce court roman sensible et attachant.